La vingtième édition du TIQ fut bien arrosée

La 20ème édition a réuni 169 jeunes de l’agglomération bordelaise.

Casquette vissée sur le crâne, Sébastien Mazeau suit ses protégés du bord du terrain. « Vite, jouez ! Cherchez les intervalles, vous êtes trop à plat ! » La voix porte mais n’empêche pas la contre-attaque assassine de l’équipe adverse sur un ballon tombé. « On est mort … », prédit aussitôt l’animateur de la MJC Clal. La sentence de l’essai arrive bel et bien. Malgré la défaite, tout le monde se sert la main au terme du match.

En ce vendredi 26 avril, le stade Robert brettes a rajeuni de quelques paires d’années. 169 jeunes de Mérignac et d’ailleurs sont venus participer au Tournoi Inter-Quartiers, imaginé par Drop de Béton. Le vingtième du nom. « Cet évènement symbolise notre cœur de métier : favoriser l’insertion sociale des jeunes en s’appuyant sur les valeurs éducatives du jeu », résume notre président Yves Appriou.

Fair-play et mixité

Plus ancienne, la racine du tournoi remonte à 1994. « Notre première opération s’est déroulée au pied de la résidence Yser. On avait fait une petite campagne promotionnelle avec la complicité des gardiens d’immeubles. La mairie et les bailleurs sociaux étaient d’accord. à l’arrivée, une quarantaine de gosses débarqué. Autant de filles que de garçons » s’étonne encore Jean-Claude Lacassagne, notre autre président.

« Le Tournoi Inter-Quartiers est la cerise sur le gâteau. Cette journée conclut un long cycle de pratique mobilisant de nombreux jeunes à Chemin Long. Cette formule permet de jouer au rugby autrement, sans forcément adhérer à un club » poursuit l’encadrant Sébastien Mazeau. La voix cassée par les encouragements, Catherine Robert, du centre d’animation de Bordeaux-Lac, est venue avec une douzaine d’enfants, en majorité des filles. Le partenariat avec DDB est une longue histoire. « Ce jeu permet de travailler les règles du collectif, du partage. On parle souvent de fair-play, de mixité, d’acceptation de la défaite. »

Bien au point sur le pré, nous n’avons en revanche rien pu faire face à la météo capricieuse. Les pluies incessantes ont fini par avoir raison des meilleures volontés en fin de matinée. Nous avons dû annuler les matchs de l’après-midi, ainsi que les ateliers avec les joueurs de l’UBB et la rencontre avec nos parrains Clément Maynadier et Thierry Paiva, mais également la remise des médailles de la ville par Monsieur le maire Alain Anziani aux deux co-présidents fondateurs Yves Appriou et Jean-Claude Lacassagne. Les équipes ont été néanmoins pour leur performance sur le terrain et les projets culturels montés en parallèle de ce tournoi, cette année un concours de banderoles. Tous ont également soufflé les bougies du gâteau. Avec, là encore, un sens aigu du partage.

Propos O. Delhoumeau (Sud Ouest, 27.04.19)

Crédits Photos N.Bordesoulles

Contact

55 av Marechal de Lattre de Tassigny
Mérignac, 33 700

05 56 97 46 90